Regles en retard

Mes règles ne sont toujours pas là!

On s’est tous demandé une fois dans sa vie «Mais où sont-t-elles parties??» et même «Suis-je enceinte??» Si vous tenez un calendrier de votre cycle menstruel, il vous arrive parfois de remarquer que vos règles ne sont toujours pas arrivées, alors que cela fait plus d‘une semaine qu’elles sont prévues! Pas de panique, les retards ne signifient pas toujours une grossesse. Découvrez notre liste des causes du retard des règles. Attention! en cas de doute faites un test de grossesse et n’hésitez surtout pas à consulter un médecin!

1. Vous avez perdu ou gagné du poids

Ne vous inquiétez pas si vous venez tout juste de dévorer un pot de glace Ben & Jerry, quelques kilos n’affecteront pas les cycles menstruels. Par contre, gagner ou perdre du poids trop rapidement peut carrément les stopper! L’ovulation et les règles, c’est une histoire de médiation : Votre corps a besoin d’une certaine quantité de graisse pour permettre l’ovulation. Si cette quantité prend une chute considérable, l’ovulation et les règles s’arrêteront (pour vous protéger!). De l’autre côté, une quantité de graisse trop importante augmente la quantité d’œstrogènes de votre corps, qui empêche ainsi l’ovulation.

2. Vous faites trop d’exercices

Voici encore un mécanisme de défense de votre corps : Vous vous entrainez pour un triathlon ? Un marathon ? Les règles risquent de se cacher lors de la période d’entrainement intense. Votre corps a besoin de plus d’énergie et décide d’éteindre les fonctionnalités non essentielles comme la fécondation. Donc au-revoir les règles! Vous ne risquez rien bien sûr si vous venez de vous inscrire à la séance de Zumba tous les samedis soirs, donc n‘oubliez pas d’acheter vos serviettes et tampons! Votre cycle reprendra dès que votre activité revient à la normale.

3. Vous prenez des antibiotiques

Un grand nombre de ces médicaments affectent la production d’hormones de votre corps, dont celles qui sont responsables de l’ovulation. Certains limitent la production d’œstrogènes et empêchent la production d’autres hormones nécessaires pour déclencher les règles. Les antibiotiques peuvent aussi retarder les règles dans beaucoup de cas.

4. Vous êtes trop stressée

Lorsque vous venez de perdre un proche ou votre poste de travail, vous subissez un niveau de stress très élevé qui peut arrêter ou retarder vos règles. Le stress affecte votre cerveau et plus particulièrement les parties responsables de la production des hormones. Encore une fois, l’irrégularité de ces hormones dérègle votre cycle menstruel. Elle peut aussi changer la fréquence et la durée de vos règles.

5. Vous avez une gastro

Il s’agit ici d’un mécanisme de défense similaire de votre corps : il considère que vous n’êtes pas assez en forme pour vous reproduire. Il décide alors de retarder ou stopper vos règles jusqu’à ce que vous alliez mieux. Pas de serviettes ni tampons pour cette fois-ci!

6. Vous arrêtez la pilule

Vous prenez la pilule contraceptive et avez décidé de l’arrêter ? Vous ne verrez pas les règles revenir tout de suite! Certaines voient leurs règles retourner à la normale au bout de 6 mois! Mais au-delà de cette période, consultez votre médecin pour écarter tout autre problème.

7. Vous avez souci médical

Des maladies comme le syndrome de Stein-Leventhal, l’endométriose ou des pathologies thyroïdiennes affectent directement vos règles. Vous pouvez avoir des cycles irréguliers ou une absence de règles. Consultez votre médecin pour trouver le problème au plus vite dans ces cas-là.

8. Vous prenez des antidépresseurs

Les origines du changement dans les comportements de votre corps sont encore peu connues lorsqu’il s’agit d’antidépresseurs mais beaucoup de femmes affirment qu’ils dérèglent totalement leur cycle. Les hypothèses pointent vers le dérèglement de la production des hormones, causé par la sérotonine.

9. Vous êtes prématurément ménopausée

Près d’une femme sur 10 est ménopausée avant l’âge de 40 ans. Les symtômes réguliers sont : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, troubles du sommeil, sécheresse vaginale, règles irrégulières ou absentes. Consultez votre médecin pour confirmer et examiner les solutions disponibles.

10. Vous avez un emploi du temps irrégulier

Des études ont montré un lien entre les emplois du temps et les cycles irréguliers. Les femmes qui ne suivent pas une routine de travail régulière avaient 33% plus de chance d’avoir des problèmes liés aux règles. Les chercheurs pensent que le travail irrégulier casse le rythme du corps, ce qui influence les cycles menstruels.